La banque Challenger Tyro Payments effectue une transaction de 30% …

"Avec près de 59 000 terminaux sur le terrain, nous sommes la cinquième banque d'acquéreurs commerciaux du marché, les quatre premiers occupant les premières places.", explique Robbie Cooke, PDG de Tyro Payments (photo).

Le coût de la mise en œuvre de l'offre publique initiale la plus importante pour la capitalisation boursière en 2019 a affecté le compte de résultat de la banque commerciale Tyro Payments (ASX: TYR), mais les revenus et le nombre de commerçants vont dans la bonne direction.

La société basée à Sydney a signalé une augmentation de 29,7% des transactions traitées à 11,1 milliards de dollars au premier semestre de l'exercice 20, alors que de plus en plus d'entreprises se tournaient vers leurs solutions allant du crédit et du débit à l'assurance-maladie et aux réclamations. des fonds de santé privés.

Avec un soutien important de personnes comme le véhicule d'investissement de Mike Cannon-Brookes, Grok Ventures et la directrice générale d'Euclid Capital Partners, Danita Lowes, le groupe a levé 125 millions de dollars pour contribuer à l'ASX à la mi-décembre.

Depuis lors, le cours de ses actions a augmenté de 28%, ce qui illustre le plus grand intérêt des investisseurs pour les fintechs qui défient les réglementations bancaires.

Le BAIIA de Tyro est également entré en territoire positif à 1,5 million $, après une perte de 3 millions $ au premier semestre de l'exercice 19.

La perte pro forma de l'entreprise s'est aggravée de 22,1%, mais la perte légale était de 151% supérieure à 19,2 millions de dollars en raison d'environ 10 millions de dollars de coûts associés à l'introduction en bourse.

Le PDG et PDG Robbie Cooke, anciennement membre du groupe Tatts et de Wotif, est satisfait du premier résultat de Tyro en tant que société cotée. Le groupe compte désormais plus de 32 450 commerçants à bord, soit une croissance de 23%.

"Nous avons augmenté nos revenus de 28% pour atteindre un nouveau record de 117,3 millions de dollars et enregistré un résultat d'EBITDA positif", dit-il.

"Tout cela a été réalisé à un moment où nous nous sommes concentrés sur notre introduction en bourse. Le maintien de notre rythme opérationnel dans une période aussi effrénée démontre la force de notre entreprise et la profondeur des talents de notre équipe."

"Avec environ 59 000 terminaux actuellement sur le terrain, nous sommes la cinquième banque commerciale en importance sur le marché avec les quatre grands qui occupent les premières positions."

Il affirme que la société gagne du terrain sur plusieurs fronts, notamment en tant que première à commercialiser en Australie une solution Alipay entièrement intégrée et à fournir des paiements de commerce électronique simplifiés jour après jour grâce à des solutions de transaction en ligne et en magasin.

"En tant qu'entreprise technologique, nous pouvons être à l'avant-garde lorsqu'il s'agit de fournir des solutions de paiement qui répondent aux besoins de nos clients", dit-il.

"Notre opération bancaire suit bien avec tous les produits offerts aux commerçants qui connaissent une forte croissance, bien que à partir de bases basses. Notre prêt d'avance de trésorerie pour les commerçants a atteint un niveau record d'origine au milieu de l'année, augmentant de 82% même période l'an dernier à 37,4 millions de dollars.

"Notre compte bancaire sans intérêt et rémunéré compte désormais plus de 3 100 comptes actifs, ce qui représente une augmentation de 80% par rapport à l'année dernière avec 39,7 millions de dollars de dépôts au 31 décembre 2019. Nous avons également lancé, en pilote, notre nouveau compte de dépôt à terme et nous comptons le mettre à la disposition de l'ensemble de notre base commerciale au cours du second semestre de l'exercice 20 ".

Ne manquez aucune mise à jour, abonnez-vous ici. Suivez-nous sur Facebook, LinkedIn, Instagram et Twitter.

Business News Australie

Comparatif des taux pour le rachat de crédit pour les années 2019-2020

 Simulation de regroupement de crédits
Durée du remboursementTaux fixesRemboursement mensuel en euros
7 ans / 84 mois0,16%119 €
10 ans / 120 mois0,51%85 €
12 ans / 144 mois0,61%72 €
15 ans / 180 mois0,77%58 €
20 ans / 240 mois0,96%46€
25 ans / 300 mois1,3%39 €
Tableau de comparaison pour le regroupement de crédits consommation et immobilier.